Traitement

Déferrisation et démanganisation

Pour les eaux souterraines, les principaux traitements sont la déferrisation et la démanganisation.

Certaines eaux pompées dans la roche à une profondeur relativement importante contiennent beaucoup de fer et de manganèse.

 

Le fer donne une coloration rouge tandis que le manganèse favorise des dépôts de couleur noire. Ces substances figurent parmi les paramètres de l’eau que in BW analyse puis élimine par souci de confort. Elles ne présentent aucun risque pour la santé.

 

Pour réduire les concentrations en fer et en manganèse en-dessous des normes admises, on injecte de l’air dans l’eau. C'est l'aération de l'eau. Le fer et le manganèse réagissent avec l’oxygène pour former de petites particules insolubles, sous forme d’oxydes, qui peuvent alors être filtrées grâce à des filtres contenant du sable.

Désinfection de l'eau

  • La désinfection par le chlore ou chloration présente l’avantage d’un effet de longue durée. Elle convient parfaitement pour les installations où l’eau séjourne plusieurs jours avant d’être distribuée. L'odeur produite par le chlore constitue le seul inconvénient de cette technique. Pour consommer l’eau sans ce désagrément, il est recommandé de laisser reposer votre carafe pendant une heure au frigo ;
  • Le traitement aux ultra-violets présente les avantages de ne donner lieu à aucune odeur ni goût, cependant il ne convient que pour les petits réseaux où l’eau ne séjourne que pendant une durée très limitée ;
  • L’ozonation est un traitement très puissant qui est utilisé principalement pour la stérilisation des eaux produites à partir des eaux de surface ;
  • La nanofiltration consiste à faire passer l’eau dans un filtre dont la taille des mailles est inférieure à la dimension des bactéries. Cette technique présente les mêmes avantages et inconvénients que les ultra-violets, mais elle ne s’applique pas aux débits importants.

Autres traitements de l'eau

Dans certains cas, il est nécessaire de procéder à un ajustement du pH de l'eau par ajout de soude (NaOH) ou par passage de l'eau à travers un filtre rempli de calcaire broyé voué à éliminer le caractère agressif de l’eau (eau dont la teneur en calcium et en magnésium est très faible et dont le PH est généralement bas)

Une eau agressive favorise la dégradation des conduites intérieures en faisant disparaître la couche protectrice de calcaire qui a pu s'y former au fil des ans. Dans le cas de conduites métalliques, le métal est alors mis à nu et la corrosion risque d'apparaître.

S'il s'agit de tuyaux en fer ou en acier, de la rouille peut se former. S'il s'agit de tuyaux en plomb, une dissolution peut se produire, entrainant alors des risques pour la santé. C'est pourquoi les distributeurs s’engagent à fournir une eau non-agressive. De cette manière, il se forme, dans les installations intérieures, une mince couche protectrice de calcaire qui évite que l'eau ne soit en contact direct avec les parois.

Pour les eaux de surface, les traitements sont plus complexes et comprennent en général plusieurs étapes. Suivant les situations, il faut en effet éliminer les matières solides, les sables et les boues, les phosphates, les hydrocarbures ou encore les pesticides.

Dans quelques rares cas, les pesticides sont également présents dans les eaux souterraines, leur élimination se fait par adsorption sur du charbon actif en grains.