Entretien du réseau

A in BW, nous nous efforçons d'entretenir et d’améliorer continuellement notre réseau de distribution.

Pose de nouvelles conduites

De nouvelles canalisations sont posées en fonction des projets d’urbanisation : nouveaux lotissements, construction d’habitations dans une voirie non équipée, etc.

En général, les tranchées sont réalisées par le demandeur (propriétaire du bâtiment à raccorder au réseau de distribution d’eau) dans le respect du cahier des charges d'in BW. Un même tracé réunissant généralement d’autres impétrants (non seulement l’eau mais aussi le gaz, l’électricité, les télécoms, etc), il appartient au demandeur de coordonner toutes les poses.

Un "code de bonne pratique" fixe la place de chacun des impétrants dans la tranchée commune. C’est ainsi que la conduite d’eau est toujours placée en fond de tranchée, à environ 1,10 mètres de profondeur du côté des habitations.

Une fois la tranchée mise à disposition, la conduite d’eau et ses accessoires (vannes, hydrants, etc) sont placés sans être connectés au réseau existant. Après la pose, la conduite est désinfectée grâce à de l'eau chlorée, puis rincée pendant plusieurs heures. Une prise d’échantillon est alors effectuée afin de vérifier si l’eau présente dans la conduite est « bactériologiquement » saine. Si tel n’est pas le cas, l’opération de désinfection est renouvelée.

Dès que l’eau dans la conduite est déclarée potable, elle peut être connectée au réseau existant et mise sous pression. Les raccordements des habitations peuvent alors être effectués suivant la demande.

Renouvellement de conduites existantes

Avec le temps, les conduites d’eau peuvent devenir vétustes, provoquant des risques de fuites. D’autres canalisations peuvent s'avérer insuffisantes pour assurer un débit et une pression adéquats. C’est pourquoi, dans le souci permanent d'une gestion performante, nous procédons régulièrement au remplacement des conduites de notre réseau.

D’après les connaissances actuelles sur les matériaux utilisés, on estime la durée de vie des conduites d’eau à au moins 60 ans. Selon cette information, nous avons décidé, en 1997, de mettre en oeuvre une politique de renouvellement des canalisations visant à remplacer annuellement 1,5 % de la longueur totale de notre réseau. Cela représente, à l’heure actuelle, des tronçons d’environ 18 kilomètres.

Pour déterminer les priorités en matière de renouvellement de réseau, nous étudions les projets de travaux communaux et consultons les autres impétrants.

Ensemble, nous essayons de dégager des projets communs. Pour les communes, ces projets concernent essentiellement des travaux d’égouttage et de rénovation de voiries. Pour les autres impétrants comme ceux d'in BW, il s’agit plutôt d’étendre et/ou de renouveler les installations. Cette mise en commun des projets présente 2 avantages :

  • Une réduction des coûts imputables à chaque partenaire (coûts liés aux tranchées et au revêtement des surfaces) ;
     
  • Une diminution des désagréments provoqués à l’égard des riverains, le trottoir ou la voirie n’étant ouverts qu’une seule fois.

Pour le remplacement de conduites existantes, c'est in BW qui se charge de l’ouverture des tranchées. En général, un entrepreneur unique est choisi pour œuvrer au nom des différents intervenants. Une fois la conduite posée et mise en pression, les raccordements particuliers doivent y être transférés un à un. Ce n’est qu’au moment où toutes les habitations sont raccordées sur la nouvelle conduite que l’ancienne peut être mise hors service.

Pour chaque pose, nos agents élaborent un plan précis afin de positionner les nouvelles installations par rapport à des points définis (coins d’habitations, chapelles, etc). Toutes ces informations sont encodées dans un système de gestion cartographique afin de faciliter les interventions ultérieures et de pouvoir renseigner les tiers lorsque ceux-ci doivent effectuer des travaux à proximité des installations d'in BW.

Dans certaines situations, une technique particulière est utilisée pour placer une nouvelle conduite sans avoir à ouvrir la tranchée. Il s’agit de la technique du forage dirigé horizontal, décrite sur l'image ci-dessus. Cette méthode de travail permet de placer des conduites sous le lit d’une rivière, sous des rails de chemin de fer ou sous une voirie importante (exemples : autoroute, route régionale, etc) en réalisant uniquement une ouverture de voirie au départ et à la fin de la pose.

La conduite est placée telle quelle dans le sol ou dans une gaine placée par la même technique. Ce type de pose est également utilisé lorsque la démolition et la reconstitution du revêtement de surface représentent un coût très important (exemples : place publique en pierres bleues, présence de fondations en béton armé, etc), pour autant qu’il n’y ait pas trop de raccordements particuliers à raccorder sur la nouvelle conduite (dans ce cas, il y a obligation d’intervenir sur la conduite en elle-même).

Remplacement des raccordements en plomb

Conformément à la directive européenne 98/83 du 3 novembre 1998 concernant la concentration de l'eau en plomb, nous nous sommes engagés dans une importante campagne de suppresssion des raccordements en plomb encore présents sur notre réseau.

Il n’y a aucune conduite en plomb en voirie. Seule la partie entre les conduites principales et le compteur est donc concernée par cette mesure. Pour les distributeurs d’eau, la seule façon de respecter la législation européenne est donc d’éliminer tous les raccordements particuliers en plomb. in BW en a fait l’un de ses objectifs prioritaires d’ici la fin 2017.

Une fois que le distributeur d’eau aura remplacé le raccordement particulier, le consommateur devra, à son tour, supprimer tous les tuyaux en plomb placés après son compteur. C’est uniquement de cette manière que la concentration maximale autorisée de 10 microgrammes de plomb par litre pourra être atteinte.

Pour in BW, cette politique de remplacement progressif des raccordements en plomb se concrétise de différentes manières :

  • dans le cadre du renouvellement habituel des conduites ;
  • en cas de fuite, de manque de débit ou d’autres interventions survenues sur un raccordement en plomb. Dans ce cas, celui-ci est entièrement remplacé ;
     
  • à la demande du propriétaire, si celui-ci souhaite un renouvellement rapide de son raccordement en plomb (simultanément à des travaux d’aménagement des abords de son habitation, lors de transformations, etc). Dans ce cas, l’in BW remplace gratuitement le raccordement pour autant que la tranchée en domaine privé soit mise à disposition par le propriétaire.