Eau et plomb

De nos jours, le plomb fait l'objet d'une attention particulière. Afin de limiter au maximum les risques du plomb pour la santé, les instances européennes imposent, depuis le début des années 2000, des normes chaque fois plus strictes quant à la qualité de l’eau de distribution.

Nous travaillons activement au remplacement des raccordements en plomb encore présents sur notre réseau.

Le plomb et l’eau du robinet

Plusieurs usages de notre vie quotidienne nous exposent au plomb : peintures à base plomb, pollution automobile et industrielle, aliments, etc.

La présence de plomb dans l’eau du robinet est généralement due à l’existence d’équipements anciens fabriqués à partir de plomb il y a plus de 50 ans (exemples : présence de raccordements en plomb entre le réseau public et certaines installations privées, présence de canalisations en plomb dans les bâtiments anciens, etc).

Si vos tuyauteries et accessoires sont composés de plomb, certains facteurs liés à la dureté de l’eau, à sa température ou encore à sa durée de stagnation dans les conduites peuvent conduire à la présence de plomb dans votre eau du robinet.

Les risques du plomb pour la santé

Le plomb est toxique lorsqu’il est inhalé ou ingéré. Il est dangereux pour la santé à partir du moment où il s’accumule en trop grande quantité dans l’organisme.

A trop fortes doses, le plomb ingéré peut contaminer le sang et provoquer le saturnisme. Chez l’enfant, cette maladie se traduit par des troubles neurologiques et des troubles du comportement. Chez l’adulte, et en particulier chez les personnes à santé fragile (exemple : personnes âgées) le saturnisme prend la forme de troubles digestifs et neurologiques.

Cependant, les cas d’intoxication par du plomb contenu dans l’eau du robinet sont extrêmement rares.

in BW et le plomb

A la fin de l’année 2013, l’Union Européenne a imposé une baisse de la quantité maximale de plomb dans l’eau, quantité jusqu’alors limitée à 25 microgrammes par litre (µg/l). Aujourd’hui, la concentration maximale autorisée de plomb dans l’eau est de 10 µg/l.

Dans le Brabant wallon, l’eau que nous distribuons est relativement riche en calcaire. Les dépôts qui se sont formés au fil des années sur les parois des canalisations permettent d’éviter le contact direct de l’eau avec le métal des conduites et limitent donc le risque de la présence de plomb dans l’eau du robinet.

Depuis 1994, in BW a entrepris la suppression de ses raccordements en plomb. D'ici fin 2017, un peu plus de 2000 tuyaux en plomb seront encore supprimés et remplacés. A cette date, le réseau public ne comportera plus de plomb. Cependant, le seuil des 10 µg/l ne pourra être garanti au robinet de consommation que par la suppression du plomb dans les installations privées. C’est pourquoi nous encourageons les propriétaires à entreprendre les travaux nécessaires pour éliminer les tuyauteries en plomb après leur compteur.

Ces travaux donnent droit, dans certaines conditions, à la prime de réhabilitation de la Région wallonne dont les conditions d'octroi et autres renseignements pratiques sont repris sur le site internet de la Direction Générale de l'Aménagement du Territoire, du Logement et du Patrimoine (DGATLP).

Précautions à prendre en présence de canalisations en plomb

  • Ne consommez pas l’eau de votre robinet après une longue période de stagnation (nuit, vacances hors de la maison, etc). Laissez couler l’eau quelques minutes avant de la boire ou de l’utiliser pour la cuisine. L’eau de « rinçage » de vos conduites peut être utilisée pour d’autres usages tels que l’arrosage de vos plantes d’intérieur ou le nettoyage, par exemple. Conseil : En vous levant le matin, tirez la chasse d’eau ou prenez votre douche avant de préparer votre café ;
  • N’utilisez pas l’eau chaude du robinet à des fins alimentaires (le risque de dissolution  du plomb dans l’eau est d’autant plus élevé lorsque l’eau est chaude) ;
  • N’ouvrez pas votre robinet trop brutalement lorsque vous voulez boire de l’eau. Le passage à grande vitesse de l’eau dans vos conduites en plomb peut favoriser la présence de particules métalliques néfastes pour votre santé ;
  • Si vous êtes en possession d’un adoucisseur, veillez à régler votre appareil de sorte que l’adoucissement de votre eau ne soit pas inférieur à 15°f (consultez la notice d’utilisation de votre adoucisseur ou faites appel à un professionnel). Une eau trop douce – aussi dite « agressive » – risquerait d’attaquer les parois de vos conduites et d’augmenter la dissolution du plomb dans votre eau du robinet.

En savoir plus :

Actualités liées

RSS

Il n'y a pas d'actualité liée à ce contenu