Les déchets spéciaux des ménages (D.S.M.) ou petits déchets chimiques

Accepté

  • Produits de bricolage : pots de peinture, vernis, colles, résines, etc.
  • Produits de jardinage : pesticides, herbicides, engrais, etc
  • Produits d’entretien : détartrants, eau de javel, dégraissants, cirages, etc
  • Batteries de voitures, extincteurs
  • Produits photographiques : pellicules photos, radiographies, cartouches d’encre, etc
  • Seringues usagées (à condition qu’elles soient enfermées dans des flacons solides et hermétiques)
  • Déchets chimiques divers : insecticides, dissolvants, diluants, encres, mazout de chauffage, thermomètres au mercure, etc

Refusé

  • Les DSM à usage professionnel
  • Médicaments → pharmacie
  • Bonbonnes de gaz → vendeurs ou stations-services
  • Explosifs et acide picrique → service de déminage de l’armée (016/406166) ou police (101)

Destination

  1. Recyclage
  2. Valorisation énergétique (utilisation comme combustible de substitution)
  3. Neutralisation, « inertage » et mise en contre d’enfouissement technique (décharge)

Conseils pratiques

  • Ne mélangez jamais les produits avant de les apporter au recyparc. Laissez les étiquettes sur les emballages pour que les préposés sachent directement à quel genre de produits ils ont affaire et signalez-leur les produits particulièrement dangereux !
  • Ne jetez pas vos DSM dans vos sacs poubelles ou dans les égouts : ils peuvent polluer les sols, les eaux souterraines, les rivières, dégager des vapeurs toxiques et perturber gravement le bon fonctionnement des stations d’épuration. Ne les brûlez pas non plus au fond de votre jardin : ils produisent des fumées toxiques pour l’environnement.
  • Calculez précisément vos besoins avant d’acheter et choisissez des petits conditionnements pour ne pas vous retrouver avec des quantités de produits superflues !
  • Limitez votre usage au strict nécessaire et lisez les modes d’emploi pour bien respecter les doses